Autres catégories

29 Juillet 2022 – Les Législatives, sujet dominant dans la presse sénégalaise


APA-Dakar (Sénégal) Par Ibrahima Dione – Les journaux sénégalais, reçus vendredi à APA, traitent principalement de ces élections prévues le 31 juillet prochain.

Ce dimanche, le Sénégal renouvelle son Assemblée nationale. La campagne électorale prend fin aujourd’hui. Dans L’Observateur, Mamadou Sy Albert, analyste politique et Docteur Momar Thiam, spécialiste en communication et marketing politique, estiment que « la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar (Unis par le même espoir, en langue wolof) est passée à côté en basant sa (communication) sur les réalisations du chef de l’Etat tandis que la principale force de l’opposition Yewwi Askan Wi (Libérer le peuple, en langue wolof) a stagné sur le non à un 3e mandat » de Macky Sall.

À en croire Le Témoin, c’est un « sprint final » entre ces deux coalitions qui ont « rivalisé à distance dans la mobilisation des foules ». En compulsant les résultats des élections territoriales de janvier 2022, EnQuête arrive à la conclusion selon laquelle « des départements seront à coup sûr dans le giron de la majorité présidentielle, d’autres sont acquis à l’avance pour l’opposition et plusieurs autres sont dans l’incertitude totale ».

En tout cas, ce sont des élections législatives aux relents de « batailles locales » notamment à « Dakar, Guédiawaye, Thiès (Ouest) et Mbacké (Centre) », analyse Le Quotidien qui, par ailleurs, annonce le retour au Sénégal de Me Abdoulaye Wade (2000 – 2012) ce samedi pour « accomplir son devoir civique (et) apporter une caution morale » aux siens.

La coalition Wallu Sénégal (Sauver le Sénégal, en langue wolof), dont la locomotive est le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) de l’ancien président, a noué une alliance avec Yewwi Askan Wi dans les départements où il y a le plus de sièges en jeu.

Sous le titre « Ce qui les fait courir », WalfQuotidien souligne que les parlementaires bénéficient d’un traitement (salaires, indemnités, voyages…) qui fait « pâlir d’envie plus d’un ». Tribune déplace le curseur en se demandant si on va vers « une rupture ou une continuité » à l’hémicycle. Pour ce journal, depuis l’indépendance du pays en 1960, « les législatures se suivent et se ressemblent ».

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, le Khalife Général des Mourides (confrérie musulmane soufie), comme à son habitude en de pareilles circonstances, « a formulé des prières pour un scrutin apaisé », informe Le Soleil. Dans ce sens, mentionne Libération, Alioune Tine, président et fondateur du think tank Afrikajom Center, a demandé « au pouvoir et à l’opposition de reconnaître les résultats issus des urnes ».

Enfin, la Commission électorale nationale autonome (Cena), dans Sud Quotidien, dit « être déjà à pied d’œuvre pour assurer sa mission de veiller à la régularité et à la transparence » du vote.

ID/APA











Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic