Autres catégories

31 Janvier 2022 – Economie, politique et sport au menu des quotidiens marocains


APA-Rabat (Maroc) – Les nouvelles tendances de l’économie mondiale, la réélection du premier secrétaire de l’USFP pour un 3ème mandat et les conditions dans lesquelles se déroulent la CAN 2021, sont les principaux sujets traités par les quotidiens parus marocains ce lundi.

+Aujourd’hui Le Maroc+ qui s’intéresse aux nouvelles tendances qui feront la future économie mondiale, écrit que le Maroc a choisi à juste titre de s’imposer un virage pour préparer son économie aux batailles des prochaines décennies.

Ainsi, les contours du modèle de développement sont connus depuis quelques mois déjà et devraient progressivement passer à la phase d’application dès cette année, ajoute le quotidien, soulignant qu’une nouvelle charte des investissements sera incessamment mise en place pour encadrer et catalyser toute cette dynamique.

Des dispositifs de financements novateurs comme le Fonds Mohammed VI sont d’ores et déjà prêts, note-il, ajoutant également que le secteur privé, dans toutes ses composantes et secteurs, industries, services, formation, accompagnement, banques, financement et autres, s’engage lui aussi dès aujourd’hui dans cette reconfiguration vitale du tissu économique en faisant preuve de plus d’audace et de créativité.

+L’Economiste+, qui revient sur le 11è congrès de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), indique que comme prévu, c’est Driss Lachgar qui sera aux manettes du parti pour un 3e mandat, relevant que le premier secrétaire a été réélu avec une écrasante majorité.

Dans ce sens, une écrasante majorité des membres du bureau politique a poussé le patron, qui préside aux destinées de l’USFP depuis 2012, à se représenter. Pourtant, des questions demeurent en suspens, explique-t-il.

« La situation de l’USFP reflète une image très ancrée dans la vie politique marocaine », estime-t-il, soulignant que les partis ne parviennent pas à faire émerger de nouvelles élites capables de prendre le relais.

+L’Opinion+, qui s’attarde sur les conditions dans lesquelles se déroulent la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, écrit que un malaise qui plane depuis le début de ce tournoi et qui est devenu une évidence aujourd’hui mérite d’être souligné.

Il s’agit de la domination désormais flagrante du foot business sur cette compétition continentale longtemps considérée comme l’une des plus populaires et des plus égalitaires dans le monde, poursuit la publication, mettant en exergue des révélations sur les conditions scandaleuses de séjour d’équipes nationales.

« De telles conditions sont susceptibles d’entacher même les plus méritées des victoires et ne manqueront pas de polluer le palmarès de l’équipe gagnante de la coupe », déplore-t-il.

HA/APA











Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic