Autres catégories

4e pont d’Abidjan : une grève des ouvriers paralyse les travaux


Les ouvriers employés pour la construction du 4e pont enjambant le bras de lagune au niveau de Boribanan marque à nouveau un arrêt de travail.

Ces travailleurs exigent une revalorisation substantielle de leurs salaires. De 4.000 francs CFA par journée travaillée, ils demandent que cette somme soit portée à 5.000 ou 6.000 francs CFA. L’entreprise chinoise en charge des travaux n’entend pas les choses de cette oreille….est aujourd’hui désespéramment vide…

Un premier arrêt de travail a eu lieu la semaine dernière et les travaux ont repris hier mardi 19 avril 2022 sans qu’aucun accord n’ait été trouvé. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est les meneurs de cette revendication ont été virés dès la reprise du travail, le mardi.

LIRE AUSSI:Conseil des ministres du 20 avril au Bénin: voici les grandes décisions

Pour apporter leur solidarité à leurs leaders remerciés, les autres travailleurs ont décidé d’observer un arrêt de travail sine die. Du moins, jusqu’à réintégration de leurs camarades et un accord a minima sur leurs émoluments.

Publicité

 

Publicité

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :