Actualités

A l’ONU, les militaires au Mali ont vraiment tiré à balles réelles sur Ouattara et sans sommation


Le discours à l’ONU du représentant du Mali le samedi 24 septembre 2022 est un réquisitoire d’une extrême violence et hors-cadre diplomatie.

Le pouvoir Kaki du Mali est braqué! Il agit comme « une bête assiégée » et porte des charges massives contre tous ceux où toutes celles qui osent s’approcher de son champ de tirs!.

Ton Camarade en a vues des vertes et des pas mûres dans sa vie, dans son parcours. Mais là, il doit être en train de se demander la couleur du temps en Afrique de l’Ouest… Les militaires au Mali ont vraiment tiré à balles réelles sur lui et sans sommation. Le discours a l’ONU du représentant malien est un réquisitoire d’une extrême violence et hors-cadre diplomatie. « Excellence M. le Président Ouattara, vos conseils nous rappellent la triste histoire du chameau qui se moque de la bosse du dromadaire. », non sans s’immiscer dans la politique intérieure ivoirienne pour rappeler à ton Camarade l’histoire du troisième mandat: « le 3ème mandat consiste pour un Président de la République d’effectuer une manœuvre en 4 temps, en vue de conserver le pouvoir pour lui seul et son clan. ».

LIRE AUSSI : Affaire militaires ivoiriens : à l’Onu, le Mali exprime son désaccord à Guterres

La Junte ne veut recevoir de leçons et même de conseils de personne. Elle veut contrôler son navire toute seule et à sa guise. Elle a fait reporter le voyage des chefs d’Etat au Mali, prévue pour le mardi 26 septembre 2022. Ce sera le jeudi 28 ou le vendredi 30 septembre 2022. À prendre ou à laisser!

Trop de tensions dans la sous-région!





Source link

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :