Faits & Divers

Abobo : Affrontement de « microbes »  un élève perd la vie


Un élève de la 3ème 4 du Collège moderne les Elysées sis à Abobo P k 18 a été tué le jeudi 20 janvier 2022 à la suite d’un affrontement entre deux groupes rivaux de ‘’microbes’’. Pour venger leur camarade, son groupe d’amis constitué de microbes pour la plupart selon certains, font une descente musclée au sein de l’établissement le lendemain (vendredi 22 janvier).

La journée du vendredi 21 janvier 2022 était toute particulière au Collège moderne les Elysées d’Abobo P k 18, quartier taxi-gare. C’était une ambiance de vendetta et une chasse à l’homme. Et ce, à la suite de la mort de Moumouni Dembélé en classe de 3ème 4 à la faveur d’un affrontement d’une rare violence le jeudi 20 janvier 2022 entre deux groupes de ‘’microbes’’ dont il ferait partie selon des témoins.

A en croire un élève de 3ème du Collège moderne les Elysées, tout a commencé le jeudi 20 janvier 2022. «Une dispute est intervenue entre les deux groupes de ‘’microbes’’ au cours d’un mariage qui était célébré dans les encablures du Collège les Elysés où fréquentait Dembélé. Pour échapper aux regards des uns et des autres, les deux groupes se donnent rendez-vous dans un lieu peu fréquenté.

Là-bas, ils se livrent à une bataille digne d’un film western. C’est à la suite que Moumouni Dembélé sera battu à sang par l’autre groupe de microbes et se trouve dans un état grave. Il est piqué à plusieurs coups de couteaux avant de voir son bas ventre éventré. Il gisait dans une mare de sang. Ses amis décident de le conduire à l’hôpital mais il n’aura pas de chance d’y arriver. Car il a rendu l’âme en cour de route des suites de ses blessures », explique notre source.

Blessé dans leur amour propre et guidé par l’orgueil, le groupe de Moumouni Dembélé décide de ne point laisser cette scène impunie. Il prend donc la décision de se rendre dans son établissement pour laver l’affront. « Ainsi, le vendredi 21 janvier 2022, certains d’entre eux, armés d’armes blanches réussissent à faire irruption au sein de l’établissement au moment où les cours avaient commencé. Lorsqu’ils sont arrivés, ils ont commencé par des jets de cailloux au sein de l’établissement avant de menacer les élèves et les professeurs à l’aide de couteaux, de machettes et de gourdins », souligne notre source.

« C’était le sauve qui peut. Pris de panique, certains élèves couraient dans tous les sens, d’autres se sont cachés en dessous des tables-bancs. Quant aux enseignants, ils ont trouvé refuge dans la salle des professeurs mais ils ont été retrouvés par les ‘’microbes’’ dans leur tanière», précise-t-elle. Le calme est revenu plus tard mais déjà, plusieurs élèves avaient pris leurs jambes à leur cou en suspendant les cours. La police est arrivée sur les lieux plus tard.

Source : Afriksoir.net

 



Source de l’article

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :