Autres catégories

Adhésion des partis politiques au PPA-CI de Gbagbo : les choses coincent !


L’adhésion de partis politiques au nouveau parti le PPA-CI( Parti pour le Peuple Africain Côte d’Ivoire) de Laurent Gbagbo sont rares. 

On sait bien qu’ils sont nombreux les ivoiriens et des responsables de partis qui approuvent la politique de l’ex-Chef d’Etat ivoirien et que son nouveau parti n’a aucune difficulté quant à l’adhésion de nouveaux militants. Laurent Gbagbo a toujours conservé sa popularité malgré les dix années d’éloignement de la Côte d’Ivoire.

Cependant, ce qui coince dans sa politique, c’est sa vision relative à la dissolution de partis politiques qui souhaiteraient rejoindre sa nouvelle formation politique créée après son départ du Front populaire ivoirien. Sur cette question les choses ne passent pas comme l’avait souhaité l’ancien président. On se rappelle que c’est la solution qu’Alassane Ouattara avait proposé à la création du RHDP. La suite on le sait avait provoqué le départ du PDCI, et de l’UDPCI qui refusait de se faire dissoudre.

En tout cas, on constate que depuis la création du PPA-CI le 16 octobre 2021 à Sofitel hôtel ivoire jusqu’à ce jour, l’idée de l’ancien président de voir dissoudre les partis qui souhaiteraient rejoindre son nouvel instrument politique passe toujours mal.

LIRE AUSSI: Affaire Dubaï Porta potty : Une conversation entre Emma Lohoues et Coach Hamond Chic a fuitée !

Publicité

En effet, en notre connaissance, sept mois après la création du PPA-CI, pour le moment ce n’est que l’UNG (l’Union des nouvelles générations ) de Stéphane Kipré, qui a officiellement adhéré au PPA-CI après avoir dissout son parti lors d’une cérémonie solennelle tenue à Yamoussoukro. Stéphane Kipré a été ensuite bombardé au poste de vice-président du PPA-CI en charge de l’implantation du parti.

Publicité

 

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :