Autres catégories

Affaire Dubaï : Suite à la menace de Rama la slameuse, Makosso réagit


Menacé par l’artiste chanteuse burkinabè, Rama La Slameuse parce qu’il a cité des filles burkinabè dans le scandale Dubaï porta potty, le général Camille Makosso réagit.

Le jeudi 5 mai 2022, la slameuse burkinabè, Rama, a lancé un ultimatum au général Camille Makosso à qui elle demande des preuves qui inculpent les filles burkinabè qu’il a cité dans l’affaire Dubaï porta potty, faute de quoi elle et ces filles porteront plainte contre lui. Rappelons que lors d’une récente sortie sur les réseaux sociaux, le général Camille Makosso a cité des influenceuses africaines qui sont plongées jusqu’au cou dans ce business qui leur rapporte des millions à Dubaï, y compris des filles burkinabè.

Suite à la menace de Rama La Slameuse, le général Camille Makosso n’a pas mis du temps à répondre à sa publication via son espace Meta, ce vendredi 6 mai 2022. Décidé à ne plus s’engager dans les clashs sur les réseaux sociaux parce que ses enfants attendent de lui de la concentration et ses fidèles de la spiritualité, Camille Makosso a réagi en ces termes :

LIRE AUSSI: Akissi Delta parle enfin des circonstances du décès de Marie Laure

<< J’ai pris un engagement devant vous, celui de ne plus retourner dans les clashs même si dans ce domaine je suis encore le meilleur…

Publicité

Je reçois des posts de provocation, mais en 2022 je ne donnerai plus nom à qui que ce soit. Mes enfants attendent de moi de la concentration et mes fidèles de la spiritualité.

Publicité

Depuis ma sortie des bad buzz et des clashs, mon âme est en paix et je prends du poids. Une situation grave est en train de détruire nos filles et ce qui retient certains…c’est pourquoi le général Camille Makosso a accepté d’intervenir ou réagir sur une chaîne internationale…

LIRE AUSSI: Mort subite de l’influenceuse Elodie Castiglioni, voici les causes (Photos)

Donc la question qui est de citer les noms vient faire quoi dans un débat où tous savons que le phénomène existe ? On combat ces filles ou ce phénomène ?

Mon combat n’est pas contre un individu, mais une mafia bien organisée qui utilise nos filles de 12 ans et 13 ans, et maintenant font d’elles des WC publiques à Dubaï.

Je ne répondrai pas à vos enfantillages car je suis concentré sur mon combat. Si vous, c’est moi votre combat, alors bonne chance…>>, a réagi le général Makosso suite à la menace de Rama La Slameuse.

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :