Autres catégories

Affaire « vagabondage de nationalité » : Un cadre du FPI répond à Laurent Gbagbo


Le président du PPA-CI, Laurent Gbagbo, a reçu le mercredi dernier 13 avril 2022, les cadres de son nouveau parti politique, issus de la région du Haut-Sassandra.

Cette rencontre de l’ancien chef d’État ivoirien avec ces cadres venus lui rendre visite, était une autre occasion pour lui de prendre la parole et de se prononcer sur certains sujets en rapport avec son incarcération à la CPI, le 3ème mandat de son successeur Alassane Ouattara et bien d’autres sujets. Lors de son discours, le président Laurent Gbagbo a dit ceci : << On entendait : « Gbagbo ne doit pas revenir en Côte d’Ivoire, Gbagbo ne doit pas venir ici ». Si moi je ne viens pas en Côte d’Ivoire, je vais aller où ? Je ne suis pas un vagabond de nationalité. Depuis que je vis, je n’ai jamais demandé la nationalité d’un autre pays >>, a-t-il déclaré en face des cadres du PPA-CI venus lui rendre visite à Mama.

Ces propos de l’ancien chef d’État ivoirien et ex-patron du FPI, ont suscité plusieurs réactions dont celle d’un cadre du Front Populaire Ivoirien, Marlone Eburnie qui n’a pas perdu du temps à répondre à Laurent Gbagbo. Dans un post publié sur sa page Facebook ce vendredi 15 avril 2022, Marlone Eburnie, à propos du « vagabondage de nationalité » dont a fait cas le président Laurent Gbagbo, lui répond en ces termes : << À la question du vagabondage de nationalité dont il a fait cas, je lui poserais la question de savoir avec le passeport de quel pays a t’il fuit le pays quand il disait ne plus être en sécurité en Côte d’Ivoire sous Houphouët Boigny ?

LIRE AUSSI: Gbagbo revient sur ces moments à la CPI et se confie: « je n’étais pas un prisonnier mais un otage »

À un moment donné, il faut que le président Gbagbo ait un peu de respect pour le combat que nous avions mené à l’époque auprès de lui. On lui demande juste ça >>, a-t-il réagi.

Publicité

LIRE AUSSI: Politique/Côte d’Ivoire: Samba David, victime de la chasse aux sorcières des pro-Gbagbo ?

Publicité

Il faut dire que depuis le départ de Laurent Gbagbo du FPI pour la création d’un nouvel instrument politique dont le PPA-CI, Marlone Eburnie fait partie de ceux qui ne partagent pas la politique actuelle menée par l’ancien chef d’État ivoirien. D’où il ne manque pas de tacler le président du PPA-CI dès que l’occasion se présente.

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :