improve alexa rank improve alexa rank
Autres catégories

Arrestation de deux transgenres au Cameroun: les États-Unis réagissent

Après la déclaration de l’ONG Human Rights Watch concernant les transgenres Shakiro et Patricia, les Etats-Unis ont exprimé il y a quelques jours leur préoccupation suite à leur condamnation le 11 mai dernier à cinq ans de prison ferme, assortis d’amendes de 200 000 francs CFA.

@Facebook

Les transgenres camerounais condamnés à cinq ans de prison pour homosexualité et outrage aux mœurs il y a quelques jours, préoccupe les Etats-Unis.

@Facebook

En effet, dans une publication sur Twitter, l’ambassade des Etats-Unis à Yaoundé a écrit ceci :

Nous sommes préoccupés par la sentence de 5 ans de 2 femmes transgenres & par la hausse des arrestations de personnes LGBTQI+ au . Il est essentiel que les gouvernements œuvrent pour que tous les individus jouissent librement des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Nous sommes préoccupés par la sentence de 5 ans de 2 femmes transgenres & par la hausse des arrestations de personnes LGBTQI+ au . Il est essentiel que les gouvernements œuvrent pour que tous les individus jouissent librement des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

— U.S. Embassy Yaounde (@USEmbYaounde) May 14, 2021@Facebook

Shakiro et Patricia ont été arrêtés dans la rue à Douala, le 8 février dernier, car “elles étaient vêtues de manières typiquement féminines” comme il est inscrit dans le compte-rendu des gendarmes.

Olivier Gbadié

L’article Arrestation de deux transgenres au Cameroun: les États-Unis réagissent est apparu en premier sur First Magazine.

Laisser un commentaire

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :