Actualités

Attaques à Gaigou et Salmossi au Burkina: au moins 7 morts


Au moins sept personnes ont été tuées dans une série d’attaques le 11 octobre 2022, dans les localités de Gaigou et de Salmossi au Burkina.

Mardi, des hommes armés non identifiés ont attaqué le village de Gaigou dans la province de l’Oudalan dans le Sahel, faisant quatre morts, a rapporté mercredi, la plateforme de suivi des attaques terroristes « Sahel Security ».

Une source sécuritaire jointe par l’Agence Anadolu souligne que cette attaque a semé un vent de panique au sein de la population et qu’on « note des personnes disparues », sans préciser le nombre.

Parmi les victimes, figurent un conseiller villageois et un agent de santé, a rapporté pour sa part le média burkinabè en ligne « minute.info ».
Le même jour, trois soldats burkinabè ont été blessés dans une double explosion d’un engin explosif dans la province de la Tapoa dans l’Est du pays.

LIRE AUSSI : Burkina : comment Blaise Compaoré a été déchu de son titre de Docteur honoris causa d’une Université française

Lundi, un groupe d’individus armés non identifié a tenté de détourner un bus de transport de passagers dans la localité de Salmossi, dans la province de l’Oudalan (Sahel), selon les médias locaux burkinabè qui précisent que trois personnes dont un combattant volontaire pour la défense de la patrie (VDP, supplétifs de l’armée) ont été tuées.

LIRE AUSSI : Tchad : Sahel Kebzabo nommé Premier ministre

Le samedi 08 octobre courant, une équipe de l’armée burkinabè avait été victime d’une embuscade dans la localité de Partiaga dans l’Est du pays. Le bilan de cette attaque est de un mort dans les rangs de l’armée, selon des sources concordantes.

La situation sécuritaire est marquée par des attaques terroristes depuis 2015 dans plusieurs régions du Burkina Faso.





Source link

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :