Autres catégories

Base de Gossi au Mali: polémique entre Paris et Moscou, la raison


Des hommes de tenue en train d’enterrer des corps près de la base de Gossi, dans le Nord du Mali. Un carnage imputé à Barkhane.

Le colonel Pascal Ianni, porte-parole de la force française, avait précisé que la base pouvait être utilisée par les Forces armées maliennes (FAMa). Seulement, cette base fait l’objet d’une véritable controverse. Des images ont été diffusées sur le compte Twitter d’un dénommé Dia Diarra, qui se présente comme ancien militaire malien et qui montre des cadavres enterrés dans le sable.

L’AFP indique avoir eu accès, jeudi soir, à une vidéo prise à l’aide d’un drone où « on peut voir des soldats de type caucasien s’affairer autour de cadavres qu’ils recouvrent de sable ». « Cette manœuvre de décrédibilisation de la force Barkhane semble coordonnée. Elle est représentative des multiples attaques informationnelles dont les militaires français font l’objet depuis de nombreux mois », déplore l’état-major.

LIRE AUSSI: Axe Katiola-Bomiéré : deux motocyclistes retrouvés morts, ce qui s’est passé

« La comparaison des photos publiées sur Twitter et des images recueillies par le capteur spécialisé permet de faire un lien direct entre ce que font les mercenaires de Wagner et ce qui est faussement attribué aux militaires français », a poursuivi l’état-major français, qui fait un parallèle entre ces actes et ce qui est observé en Centrafrique depuis le déploiement de Wagner dans ce pays d’Afrique Centrale.

Publicité

Publicité

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :