Autres catégories

Côte d’Ivoire : Tout ce qu’il faut retenir de la célébration du 10ème anniversaire du Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI)




La première journée de la célébration des dix ans du Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire a été marquée par deux étapes majeures, à savoir la cérémonie d’ouverture officielle et les communications portant le premier axe du colloque international sur le thème : La Valorisation des compétences féminines, quel impact pour la transformation de l’Afrique ?

​La cérémonie d’ouverture a été meublée par 4 allocutions et une présentation du Compendium par la Coordinatrice, madame Euphrasie Kouassi YAO.

Le Maire de Cocody, monsieur Jean-Marc YACE, a inauguré la série des allocutions en souhaitant la traditionnelle bienvenue. Il a par ailleurs invité les femmes dans leur ensemble à assumer leur leadership pour participer véritablement à la transformation et au développement du continent africain.
Quant au coordonnateur résident du système des Nations Unies, monsieur Philippe Poinsot, COCOFCI répond aux ODDs et qu’il est une bonne pratique à partager avec les autres pays. Il a rappelé le soutien que le système des Nations Unis a constamment apporté au COCOFCI.

Le propos de la représentante régionale de l’OIF pour l’Afrique de l’Ouest, Thi-Hoang Mai TRAN, a principalement porté sur la reconnaissance de l’impact et de la pertinence du COCOFCI. Elle a rappelé l’engagement de l’OIF pour accompagner l’état ivoirien dans la promotion des femmes.
Madame Nassénéba TOURE, Ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfant qui représentait le Président de la République s’est dite très heureuse et honorée de représenter le Chef de l’Etat à cette importante d’activité.

Elle a en outre salué le dynamisme de Madame Euphrasie KOUASSI YAO qui selon elle a su impacter les femmes de Cote d’Ivoire à travers son dynamisme et son leadership mais aussi pour avoir su pérenniser le programme COCOFCI.

Elle a en outre rappelé qu’il y a un environnement favorable à la promotion du Genre et l’autonomisation de la Femme avec des acquis majeurs entre autres la Constitution du 11 novembre 2016 et la loi sur le quota de 30%.

Elle a terminé son propos en réitérant ses remerciements au Président de la République pour son engagement pour la cause de la femme. Le Compendium qui résulte de sa volonté en est une parfaite illustration.

La Table ronde sur le thème « Comment transformer les institutions sociales et faire avancer l’égalité entre les femmes et les hommes, l’éducation des filles et l’autonomisation des Femmes en Côte d’Ivoire ? »

Modéré par Boris TCHOUMAVI, Conseiller politique principal, Force de sécurité intérimaire des Nations Unies avec les panélistes Bathylle MISSIKA, Cheffe de Division Réseaux, Partenariats & Genre du Centre de développement, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Philippe POINSOT, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Euphrasie KOUASSI YAO, Conseillère Spéciale du Président de la République du Côte d’Ivoire chargé du Genre, Coordonnatrice nationale du Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire et Djiguiba CISSE, Imam, Directeur général de la radio islamique AlBayane.

Il ressort des recommandations fortes de cette table ronde: la sensibilistion faite par les leaders religieux , communautaires, la formulation des politiques  et programmes basés sur des données désagrégées et des constats réels en vue de reduire ou corriger les normes sociales qui constituent un frein au développent équitable et durable.

L’après-midi a porté sur les premières communications du colloque, notamment deux conférences suivies respectivement de deux tables rondes sur le thème :  Valorisation des compétences féminines, trésor de l’humanité. Avec passion et force, Euphrasie Kouassi Yao a affirmé que les femmes constituent un pilier pour le développement.

La seconde Table ronde a porté  sur le thème : « Partage d’expérience pays » modérée par Denise Epoté Directrice de la Distribution du Marketing et de la Communication de TV5 Monde avec panelistes d’éminentes figures politiques féminines dont Mme Simone Ehivet GBAGBO, Ancienne Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme FADIKA Sarra SAKO, Vice-présidente du SENAT, Mme Aminata TOUNGARA, Vice–présidente de l’Assemblée Nationale.

Cette table ronde a permis à ces grandes figures de la politiques ivoiriennes de partager leurs expériences d’accession à des postes de décisions.

Elles ont toutes reconnu les difficultés liées aux normes et pratiques socio-culturelles et ont encouragé les femmes à avoir de l’audace et de persévérer.

COCOFCI
COCOFCI
COCOFCI





Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic