improve alexa rank improve alexa rank
Actualités, Covid

Covid-19 : la Côte d’Ivoire perd une experte en exploration et recherche pétrolière

La pandémie mondiale Covid-19 a encore frappé la Côte d’Ivoire, cette fois-ci au cœur même de PETROCI-Holding. Marcelle Gauly, directrice générale adjoint en charge de l’exploration, de la production et des opérations techniques (DGA-EPOT), est décédée lundi 1er février 2021 des suites de la COVID-19.

Effroi et émoi cristallisent les agents de PETROCI-Holding depuis le lundi 1er février 2021. Et pour cause, la DGA-EPOT a tiré sa révérence après 32 années de loyaux services au sein de cette institution.

« En presque une année de collaboration, j’ai travaillé avec une grande dame, affable, respectueuse, rigoureuse et sincère. », a fait savoir Joachim Beugré, président du Conseil d’administration de Petroci Holding qui présente ses sincères condoléances à la famille biologique et à la direction non sans sensibiliser le personnel sur l’effectivité de la Covid-19.

Géophysicienne formée à l’école et observatoire de Physique du Globe de Strasbourg (France), Marcelle Gauly, entrée à Petroci le 07 juin 1989, y a gravi les échelons avant d’être à la Direction Générale Adjointe en Charge de l’Exploration, de la Production et des Opérations Techniques. Directrice générale par intérim de Petroci ci-11 limited, opérateur de bloc offshore, cette membre du Conseil d’administration GPL SA, filiale de Petroci, a participé à plusieurs campagnes de promotion du bassin sédimentaire en Angleterre, en France et en Afrique du Sud.

Egalement diplômée de l’université Louis Pasteur de Strasbourgs, la géophysicienne, issue de la promotion 1977 du lycée Sainte Marie de Cocody avec le BAC C, faisait la fierté de la région du Gbôklé, précisément de Sassandra dont elle est originaire. Cette fin dernière fait suite à une autre disparition tragique, celle de son époux, survenue, deux années plus tôt, son âme sœur rencontré sur les bancs du lycée. Hélas, ce cadre de très haut niveau en exploration et recherche pétrolière, l’une des rares femmes de ce secteur, n’aura pas un hommage de la nation de son vivant. Espérons que cette injustice sera réparée à titre posthume.

Laisser un commentaire

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :