improve alexa rank improve alexa rank
Autres catégories

Crime rituel : le corps sans tête d’une femme découvert à Niakara

Le district de la vallée du Bandama a été le théâtre d’une scène obscène ce samedi 08 mai. Le corps décapité d’une femme a été retrouvé à Niakara, avec des marques de violences sexuelles. Plusieurs témoignages des riverains ont décrit un crime rituel.

@dw.com

La dépouille de la victime a été remarquée par des passants, en mi-journée de ce samedi 28 mai, entre Tafiré et Badikaha, dans le département de Niakara.

Selon des propos recueillis sur place par nos confrères de l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP), la victime mutilée, aurait subi un viol.

Le corps inerte de la femme portait des traces de viol confirmé par les autorités venues de Tafiré et le cadavre était privé de la tête qui, elle-même, a été emportée par le ou les responsables de ce crime crapuleux.

a témoigné Ali Sanogo, un riverain.

@aip.ci

Et à un autre, Bruno Yéo, d’ajouter:

Ce crime a l’allure d’un rituel, puisque la tête de la victime a été emportée.

Après que la victime ait été ensevelie, la brigade de la gendarmerie de Tafiré, a ouvert une enquête aux fins d’en connaître les auteurs.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle découverte est faite dans cette localité. En octobre 2019, le corps sans vie d’une femme a été découvert à la sortie de Niakara. La victime avait les parties intimes et la langue arrachées. Les forces de l’ordre se doivent donc de redoubler d’efforts pour faire cesser ces pratiques ritualistes.

James Kadié 

L’article Crime rituel : le corps sans tête d’une femme découvert à Niakara est apparu en premier sur First Magazine.

Laisser un commentaire

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :