improve alexa rank improve alexa rank
Autres catégories

Décès d’une femme en couche à Adzopé: déjà 3 personnes mises aux arrêts

Depuis le vendredi 7 mai dernier, le décès de Zerbo Habi, à l’hôpital général d’Adzopé, fait tache d’huile sur la toile. Une enquête a été ouverte et a permis de mettre le grappin sur un médecin gynécologue et deux sages-femmes.

@Facebook

Après que le procureur Adou Richard se soit saisi du dossier de la défunte Habi Zerbo, une évolution a été constatée. A en croire les confrères de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), trois personnes ont été mises aux arrêts et seront déférées au parquet pour répondre de leurs actes. Il s’agit de deux sages-femmes et d’un gynécologue, dont les identités n’ont pas été dévoilées.

@afriksoir / Habi Zerbo

Pour rappel, Habi Zerbo, mère de cinq enfants, a perdu la vie sur le lit d’accouchement, à cause de la négligence du personnel soignant. C’est du moins ce que tous les témoignages recueillis après le drame, ont évoqué.

Tu étais seule dans la salle d’accouchement. Tu criais pour appeler les sages-femmes mais elles étaient plus préoccupées par le film qu’elles suivaient à la télé.

a confié Natogoma Bamba, une proche de la victime, au média susmentionné.

@Facebook

Le nouveau ministre de la santé, Pierre Dimba n’a pas manqué de réprimander le personnel soignant de l’hôpital général d’Adzopé. Ensuite, il s’est rendu au domicile de la défunte Habi Zerbo, pour exprimer sa compassion.

@Google Images

James Kadié

L’article Décès d’une femme en couche à Adzopé: déjà 3 personnes mises aux arrêts est apparu en premier sur First Magazine.

Laisser un commentaire

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :