Autres catégories

Dubaï Porta Potty : l’influenceuse « DS collections » s’emporte sur l’émission PPLK (vidéo)


Le scandale qui fait le tour de la toile depuis plusieurs jours continue d’occuper l’actualité. Des femmes, pour la plupart des influenceuses acceptent des pratiques inimaginables pour de l’argent offert par des millionnaires détraqués en quête de sensation forte. 

Depuis l’annonce de cette affaire. les influenceuses, y compris africaines sont scrutées sur la toile. Celles qui ont eu le malheur de se rendre dans le passé à Dubaï et de s’afficher dans un luxe insolent sont tout de suite associées au scandale.

Dure, dure la vie d’influenceuse depuis quelques semaines. Toutes les influenceuses dont les activités ne sont pas publiquement connues sont tout de suite associées au scandale. « D’où vient ton argent ? », « Que fais-tu dans la vie pour avoir ce train de vie ? » sont souvent les questions qui reviennent sous les photos des stars. Reçue sur l’émission Peopl’Emik (PPLK), l’influenceuse ivoirienne Diaby Sarah connue sous le pseudo DS Collections a piqué une vive colère après une question sur le sujet.

LIRE AUSSI: Dubaï Porta potty : Emma Lohoues sort enfin de son silence et fait des aveux

Vivant en Belgique, l’influenceuse est depuis quelque temps à Abidjan pour voir sa famille, mais aussi pour monter son entreprise dans le pays. À peine venue sur le plateau, après une présentation de ses activités, elle n’a pas apprécié que l’animateur principal, Yves Aymard lui demande ce qu’elle pense de la polémique Dubaï Porta Potty. « Est-ce que tu connais Dubaï ? »… « Je ne comprends pas votre question, Vous m’avez fait venir ici pour me parler de Dubaï ? ça a quoi à voir avec moi ? Quand moi je pars à Dubaï je pars avec mon propre argent. Quand je pars à Dubaï je pars avec mes propres cartes de crédit… Non.. Au revoir » a lâché l’influenceuse qui a tenté de quitter l’émission avant de se faire convaincre par un membre du staff.

Publicité

LIRE AUSSI: En colère Awa Touré déballe tout sur les voyages à Dubaï « On va manger c*ca de… »

Publicité

Revenant sur le sujet quelques minutes plus tard, elle affirme qu’elle ne pense pas que ses consoeurs ivoiriennes soient liées à ce scandale. Elle affirme ne pas avoir participé à ce genre d’activités lors de ses voyages à Dubaï. « Tout le monde aime l’argent, mais jusqu’à ce point, j’ai pas besoin de ça ». Elle affirme avoir reçu des propositions louches dans le passé, mais n’avoir pas cédé. Pour finir elle a raconté comment elle a conseillé des influenceuses qui l’ont approché pour lui demander son avis sur des propositions indécentes.

 

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :