Autres catégories

Elève tuée pour « insulte » à Mahomet : Voici ce message qui aurait causé sa mort


Un terrible drame a eu lieu, jeudi 12 mai 2022, dans l’enceinte du Shehu Shagari College of Education, dans l’État de Sokoto, au Nigéria.

Une élève chrétienne a été battue à mort et son corps, brûlé. Son « crime », avoir « insulté » Mahomet. Se confiant à RFI, un témoin a révélé le message, qui aurait causé la mort de Deborah Samuel.

Le Nigéria vit, encore, dans la fièvre du drame horrible, qui s’est produit, jeudi 12 mai 2022, au Shehu Shagari College of Education, dans l’État de Sokoto. Pour avoir « insulté » Mahomet, le prophète musulman, une jeune élève, de confession chrétienne, a connu une mort atroce, au milieu des cris d’ »Allahou Akbar » (Dieu est grand), nous avaient informé les médias locaux.

Quelque 24 heures, après ce qui peut être qualifié de vindicte populaire, on en sait un peu plus sur ce qui suscité la colère de ces fidèles musulmans et qui a conduit à la mort de Deborah Samuel.

LIRE AUSSI: Dubaï ville de prostitution cachée ? Voici de nouveaux témoignages

Publicité

Selon un témoin de la scène, qui s’est confié à RFI, tout est parti d’un échange houleux, via WhatsApp. En termes de précisions, déclare l’individu, Deborah s’était insurgée contre une publication, lors d’une discussion WhatsApp, postée par l’un de ses camarades musulmans.

Publicité

Dans son intervention, fait savoir le témoin, la victime avait fait comprendre à l’auteur de ladite publication que le forum n’était pas créé pour la diffusion de sujets religieux, à la suite de quoi Deborah aurait tenu des propos offensants, vis-à-vis de Mahomet. « Feu du Saint-Esprit, rien ne nous arrivera. Le groupe n’est pas créé pour envoyer des bêtises. Il est créé pour envoyer des questions passées. S’il y a un test, ou si on nous donne des devoirs, et non pour toutes ces choses absurdes. Quel genre de prophète ? Prophète insensé. », a-t-il déclaré à la radio française, reprenant le présumé message vocal de Deborah.

LIRE AUSSI: Dubai Porta Potty : La fille qui a couché avec le chien aurait été infectée (vidéo)

Suite à ce drame, avaient rapporté les médias, les proches de la victime continuent de réclamer justice. En parallèle, l’enquête est, toujours, en cours, pour connaître le fin mot de l’histoire. Les autorités éducatives, de leur côté, ont procédé à la fermeture de l’établissement, jusqu’à nouvel ordre.

 

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :