improve alexa rank improve alexa rank
Autres catégories

Fabrice Gnedre, l’étoile montante des sports de combat

Fabrice Gnedre Daligozo est la sensation du moment en ce qui concerne les sports de combat. Le Kickboxeur d’origine ivoirienne est au sommet de son art après un parcours qui force le respect. Les ambitions, il les a et elles sont illimitées. Les nombreuses ceintures raflées ces dernières années parlent pour lui. Déjà lancé, l’Ivoirien n’est pas prêt de s’arrêter en si bon chemin.

Fabrice Gnedre, un palmarès déjà énorme

Ceintures après ceintures Fabrice Gnedre conquiert son monde. Après une victoire aux championnats du monde des -100 kg remportée haut les mains le 26 juin 2021, Gnedre s’est aussi adjugé la ceinture mondiale ISKA pro des +100 kg en K1 contre Sofian Laidouni le 16 octobre dernier. En réalisant cette performance, il s’impose comme le tout premier athlète à battre Laidouni avant la limite. Pour couronner le tout, le colosse ivoirien a battu le redoutable Cyril Cereyon aux points lors d’un combat épique ce samedi 06 novembre au Magic Pro Fights de Brest dans la catégorie des +95 kg. Avec un tel niveau, son nom compte et il est désormais l’un des hommes à battre sur le ring. En professionnel, l’athlète comptabilise la bagatelle de 19 combats pour 16 victoires. Néanmoins, le parcours du champion qu’il est aujourd’hui n’a jamais été facile. Comme il sait bien le faire, il a dû se battre pour se faire une place dans ce monde.

D’agent de sécurité à champion international

Boxeur professionnel depuis 2 ans à peine, Fabrice Gnedre a découvert le monde de la boxe en 2014. Dans une interview accordée au site internet de l’ISKA (International Sport Kickboxing Association) le mois dernier, le champion ivoirien avoue qu’il est parfois difficile de s’entraîner en raison de son activité d’agent de sécurité. Mais avec du courage, il arrive à trouver des brèches pour honorer ses séances d’entraînements et garder la forme.

« La boxe c’est juste ma passion. En France, on ne peut pas vivre de la boxe. Je suis agent de sécurité. Il y a des jours que je ne peux même pas m’entraîner. Je m’entraîne deux fois par jour quand je le peux sinon c’est une fois, lorsque je travail »,

confie-t-il dans des propos recueillis par Lisi Yao.

La Côte d’Ivoire dignement représentée

La nouvelle coqueluche des sports de combat est un « éléphant » à part entière. Avant ses combats, il arbore fièrement le drapeau ivoirien avant ses entrées spectaculaires sur le ring. De père « Ivoirien et Bété de Gagnoa » et de mère « Antillaise », Fabrice Gnedre est binational mais n’en oublie pas moins ses origines. « J’aime vraiment mon pays, j’aime la Côte d’lvoire. Des ivoiriens sont venus me soutenir lors de mon combat pour le titre mondial. L’hymne ivoirien a été joué pour me soutenir, en plus de l’hymne français, c’était une première. C’était la première fois que j’écoutais l’Abidjanaise en mon honneur. Mon père était présent, il était fier de moi »,

declare-t-il fièrement. Il est également fervent supporteur du club ivoirien Sporting Club de Gagnoa qui a l’honneur de le compter parmi ses fans. « L’enfant du pays », qui estime que la Côte d’Ivoire a de la ressource à l’instar de lui et Oly La Machine, espère que des moyens suivront pour dénicher d’autres talents:

« Ce serait bien que la Côte d’lvoire investisse dans le milieu. La Côte d’lvoire est un Etat émergent et il peut mettre les moyens qu’il met dans le football dans le sport pieds-poings et je vous garantis que les lignes vont bouger. Au niveau du sport pieds poings ivoirien, il y a vraiment du talent ».

Ambitieux, le champion espère un parcours encore plus beau que ce qu’il a déjà réalisé. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

 

Ben Harouna

L’article Fabrice Gnedre, l’étoile montante des sports de combat est apparu en premier sur First Magazine.

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :