Autres catégories

Gbagbo « candidat » du PPA-CI pour la présidentielle de 2025


APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le secrétaire général du Parti des peuples africains – Côte d’Ivoire (PPA-CI, opposition), Damana Pickass a déclaré lundi qu’« il n’y a pas d’alternative à Laurent Gbagbo », lors de la célébration de l’an un de la formation politique, à Abidjan.

« Pour ces élections de 2025, le président Laurent Gbagbo est notre candidat naturel », a indiqué Damana Pickass, sous des salves d’applaudissements des membres statutaires, convoqués pour une session extraordinaire du secrétariat général au Palais de la culture de Treichville.

Les prochaines élections locales sont prévues entre octobre et novembre 2023. Selon M. Damana Pickass, elles représentent pour le PPA-CI « des élections importantes, car elles constituent un test de grandeur pour les élections présidentielles de 2025 ».

Pour ces joutes électorales, « nous comptons faire très bonne figure. Ce sont véritablement les premières élections auxquelles nous allons participer (depuis le retour de) M. Laurent Gbagbo sur le territoire ivoirien », après son acquittement par la CPI, a dit Damana Pickass.

« Nous n’entendons pas faire de la figuration, parce que ce sont ces élections (locales) qui ouvrent le boulevard aux élections présidentielles de 2025 », a-t-il assuré. Les militants scandant suite à ses propos « on va installer Gbagbo, on va installer Gbagbo ! ».

Il a laissé entendre que « ce message doit être perçu par tout le monde », parce qu’« on élimine pas un adversaire politique comme on veut le faire. En 2025, Laurent Gbagbo est notre candidat et nous allons créer les conditions d’un PPA-CI fort et irrésistible ».

Le nombre de Comités de base s’élève à 24.362 après un an, a fait savoir le secrétaire général du PPA-CI. La formation politique compte aujourd’hui « 5.233 secrétaires généraux de Comités de base officiellement élus provisoirement sur toute l’étendue du territoire national ».

Par ailleurs, le nombre de cartes d’adhérents PVC réalisées à ce jour est de « 33.652 ; le nombre de cartes PVC en cours 7.444 et le nombre de cartes papier glacé en cours est de 22.415 ». Lors du congrès constitutif, il était dénombré environ 45.000 fiches de pionniers contre 131.580 militants ayant une carte à ce jour.

Parlant des élections sur le continent, M. Gbagbo a soutenu que « si la Constitution dit que tu as deux mandats à faire, fais-les et puis va t’asseoir », disant ne pas comprendre les dirigeants qui affirment qu’ils n’ont pas fini des programmes.

« En politique, on ne finit pas de programme, les programmes que vous concevez avant d’arriver au pouvoir, quand vous les mettez en pratique, leurs conséquences, c’est long, donc si vous voulez attendre de finir les conséquences, vous allez rester au pouvoir toute votre vie et c’est la dictature », a-t-il dit.

Suite à son acquittement définitif par la Cour pénale internationale (CPI) le 31 mars 2021, M. Gbagbo rentre au pays le 17 juin 2021. Avec les crises internes au sein de son parti, le Front populaire ivoirien (FPI), il propose un nouvel instrument politique, le PPA-CI, porté sur les fonts baptismaux le 17 octobre 2021.

AP/APA











Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic