Autres catégories

Grand rebondissement dans l’affaire saisie d’une quantité énorme de drogue, de nouvelles arrestations


L’affaire d’une importante quantité de drogue ne cesse d’animer les causeries sur les réseaux sociaux. Plusieurs individus ont à nouveau été arrêtés.

En effet, à la suite de la découverte d’un important chargement de drogue à Koumassi et à San Pedro, les autorités ont mis à nu les subdivisions d’un réseau international qui a fait de la Côte d’Ivoire une véritable plaque tournante. Les faits authentiques se font plus précis et on y voit dorénavant plus clair. Le vendredi 15 avril, à 11 h 47, la Direction de la police des stupéfiants et des drogues (DPSD) a été alertée par le commissariat de police du XXe arrondissement de Koumassi de la découverte de 48 plaques de cocaïne dans un appartement de Koumassi Sopim. L’enquête ouverte par la DPSD a permis de saisir dans le même appartement 97 autres plaques, soit un total de 145, puis du matériel servant au conditionnement de la drogue.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : Voici pourquoi le représentant du SG de l’Onu a encensé Laurent Gbagbo

L’exploitation d’indices laissés sur les lieux a permis de se diriger vers San Pedro, où un nouveau stock a été saisi, le 21 avril, portant le bilan à 2,057 tonnes. Mieux, les enquêteurs ont par chance reconnu et interpellé les principaux membres du réseau, dont les Espagnols Picabea Carnes Aitor et Miguel Angel Devesa Mera. C’est au domicile de ce dernier, âgé de 51 ans et officiellement directeur financier, que la saisie de San Pedro a eu lieu. Parmi ses lieutenants, figure Gustavo Alberto Valencia Sepulveda, de nationalité colombienne, arrêté à Koumassi et José Maria Muniz Cadabal, un Espagnol de 47 ans.

Publicité

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :