Autres catégories

Guinée : l’ex-président Alpha Condé poursuivi par la justice de son pays, la raison


l’ex-président Alpha Condé et 91 personnalités qui lui sont proches, sont poursuivis en justice où ils devront répondre des crimes. 

Moins de deux semaines après être revenu des Emirats arabes unis, les jours de liberté de l’ex-président Alpha Condé sont désormais comptés.

En effet et le mercredi 14 avril 2022, les avocats français du Front National pour la Défense de la Constitution en abrégé Fndc, ont remis à main propre au procureur général près la Cour d’appel de Conakry, une liste de personnalités de l’ancien régime directement ou indirectement impliquées dans des crimes, rapporte l’agence de presse anadolu.

Selon notre confrère turque, le nom de l’ex-président Alpha Condé figure bel et bien dans cette liste de 91 personnalités poursuivies en justice pour des crimes et exactions commis alors qu’elles étaient aux affaires.

La plainte portée contre toutes ces personnalités de l’ancien régime est appuyée d’une clé USB qui a été transmise au procureur général en personne et dans laquelle sont répertoriés, et dans les moindres détails, les faits qui leur sont reprochés.

Publicité

LIRE AUSSI: Togo: Le président Faure Gnassingbé en Côte d’Ivoire, les raisons

Publicité

Il faut rappeler qu’après plus de deux mois passés aux Emirats arabes unis, officiellement pour un suivi en soins médicaux, l’ex-président Alpha Condé est revenu au bercail le 9 avril 2022. Quelques deux jours seulement après l’arrestation de son ex-premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et trois de ses anciens ministres à l’instar de: Dr Mohamed Diané, Diakaria Koulibaly et Oyé Guilavogui, tous écroués à la prison centrale de Conakry.

Selon la télévision d’Etat qui avait annoncé arrivée au bercail de l’ex-chef d’Etat ce jour-là, l’actuel président le colonel Mamady Doumbouya avait pourtant rassuré les uns et les autres que l’homme politique de 84 ans, qui est revenu au bercail, reste et continuera de rester en Guinée aussi longtemps que lui permettra sa santé.

LIRE AUSSI: Depuis le Ghana, Simone Gbagbo met en garde les insulteurs publics de son mouvement

Avant d’ajouter que tant qu’il restera dans son pays la Guinée, sa dignité et son intégrité physique seront toujours respectées et ce, conformément à son statut d’ancien chef de l’Etat.

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :