Autres catégories

L’affaire de la saisine de cocaïne crée des tensions entre 2 ministres ivoiriens


Le magazine panafricain Jeune Afrique annonce une brouille entre le ministre de la justice et des droits des hommes, Sansan Kambilé et le ministre de la Sécurité Vagondo Diomandé pour la saisine de cocaïne.

A en croire le magazine, dans un article publié sur son site Internet, le torchon brûle entre le ministre de la Justice, Sansan Kambilé et le ministre de la Sécurité Vagondo Diomandé pour une affaire de saisine de cocaïne avec avec à la solde l’arrestation de plusieurs suspects.

« Si plusieurs suspects ont été arrêtés, dont un Colombien et sa mère à Assinie, au moment où ils cherchaient à rejoindre le Ghana voisin, mais aussi des citoyens brésiliens, portugais, nigérians et ivoiriens, aucun gros bonnet n’a été interpellé pour le moment. », annonce le magazine panafricain Jeune Afrique.

Qui indique que le ministre de la Justice Sansan Kambilé reprocherait à son collègue de l’intérieur son empressement à publier un communiqué à la suite de cette affaire alors que les enquêteurs sont en cours.

« Cette affaire a créé des tensions entre Sansan Kambilé et Vagondo Diomandé. Alors que le ministre de l’Intérieur a publié un communiqué officiel, les enquêteurs et le ministre de la Justice espéraient de leur côté remonter discrètement la filière pour la démanteler avant d’ébruiter l’affaire. », souligne Jeune Afrique en signalant que les investigations se poursuivent toujours.

Publicité

LIRE AUSSI: Deuil : décès d’un vice-président du Conseil régional de la Marahoué

Publicité

« Les investigations se poursuivent donc et une série de mesures ont été prises, parmi lesquelles le renforcement des contrôles et des patrouilles sur les lagunes et dans les eaux territoriales. », fait-il savoir.

Ce jeudi, une vidéo de l’arrestation d’un présumé chef du cartel a fuité sur les réseaux sociaux. On y voit un homme aux mains de deux éléments de la police des drogues, non masqués, filmé par une autre personne, qui semblait avoir participé à l’opération.

LIRE AUSSI: Suspension définitive de RFI et France 24: Macron interpelle Goïta

La Côte d’Ivoire a annoncé la semaine dernière la saisine d’une quantité record de cocaïne de plus de 2 tonnes.

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :