improve alexa rank improve alexa rank
Autres catégories

Le message de Makosso qui sauve les Primud à venir

La 6e édition de la cérémonie des Primud se tenait ce dimanche 14 Novembre 2021 au Sofitel Hôtel Ivoire. Il s’agissait pour les organisateurs de cette cérémonie de récompenser les acteurs du monde culturel. Cela, pour leur travail abattu sur une année.

Dès les premières heures des préparatifs des Primud 2021, Molare avait annoncé qu’il mettrait fin à cette cérémonie de distinction. Pour le commissaire général, l’organisation des Primud demande beaucoup de moyens. Sur les cinq dernières éditions, il n’avait reçu aucun soutien financier. Cette décision de Molare n’a pas été acceptée par les mélomanes ivoiriens. Elle a donc fait l’objet de plusieurs émissions et débats télévisés.

Il a fallu attendre le jour de la 6e édition pour que ce message soit porté haut par le général Makosso. Après avoir reçu un prix d’honneur, le maître de la marmaille a su mettre son talent en exergue.

<< Je salut premièrement monsieur le ministre de la jeunesse, le Maire de Cocody et tous mes élèves de la haute académie de la marmaille. Je sais que vous êtes nombreux présents. Mais vous faites genre; je connais le système. J’ai vu beaucoup de personnes passées ici. Mais n’ont eu le courage de dire haut ce qui doit être dit. Une hypocrisie notoire, ce qui est simple, on fait ça long. Le ministre est présent, le bonheur est là. Pourquoi jeûner et prier quand le bonheur est présent? Monsieur Molare nous informe qu’il veut arrêter les Primud. Je suis choqué de constater que nous venons encourager Molare. Il n’a pas besoin d’être encouragé. Molare a besoin d’une seule chose. Que le chef de l’Etat lui donne minimum par an 200 000 000 pour organiser les Primud. Dès lors; considérant que le ministre de la jeunesse est présent, vu que tout l’argent de la jeunesse est entre ses mains. Et voyant que lui même est un homme au bon cœur, nous aimerions lui dire: la honte est à la porte de la Côte d’Ivoire. Au Burkina Faso, nous avons le Fespaco.  L’Etat burkinabé s’implique. Si l’Etat du Burkina s’implique, dans un événement qui fait la fierté du Burkina Faso, ce serait une trahison si les Primud meurt. Dès lors, moi, en ma qualité du général Camille Makosso, président d’honneur de la ligue des blogueurs de Côte d’Ivoire, chaque année nous décidons d’apporter notre participation de 3 000 000 aux Primud. Si Makosso donne 3 000 000, c’est que le ministre à lui seul donnera 30 000 000, le Maire donnera 10 000 000 et le chef de l’Etat 200 000 000>>

a t il déclaré.

Le message du révérend Camille Makosso est tombé sur une bonne terre on peut le dire ainsi. Le web influenceur venait d’ouvrir le bal des promesses pour que les Primud vivent. C’est ainsi que, la célèbre décoratrice Fatim Sidimé, a suivi la cadence en promettant la somme de 3 000 000 de F CFA chaque année.

Le Maire de Cocody est aussi monté sur la scène pour faire une promesse de 15 000 000 de F CFA par an. On peut ainsi dire que la marmaille de Makosso venait de sauver les Primud pour les années à venir.

Armel HIE

L’article Le message de Makosso qui sauve les Primud à venir est apparu en premier sur First Magazine.

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :