improve alexa rank improve alexa rank
Actualités, Autres catégories

L’épidémie d’Ebola ravage la Guinée

Mauvaise nouvelle pour la Guinée. Le pays est à nouveau en « situation d’épidémie » à la fièvre hémorragique Ebola, cinq ans après la fin de la précédente épidémie après la confirmation de sept cas, dont trois mortels, apparus dans le sud-est du pays, a indiqué ce dimanche le patron de l’agence sanitaire guinéenne, Sakoba Keïta.

Samedi soir, le ministre de la Santé, Rémy Lamah, avait évoqué un bilan de quatre morts. Les responsables sanitaires n’ont pas précisé dans l’immédiat pourquoi ce bilan avait été ramené à trois morts. « On est vraiment préoccupés, il y a déjà quatre décès de la fièvre hémorragique à virus Ebola dans la région de Nzérékoré (Sud-Est), dont deux à Nzérékoré même et deux dans la sous-préfecture de Gouéké », en Guinée forestière, avait-il dit. Il s’agit de la première résurgence signalée de la maladie en Afrique de l’Ouest, d’où était partie la pire épidémie de l’histoire du virus, qui avait fait plus de 11 300 morts entre 2013 et 2016.

La deuxième plus grave épidémie d’Ebola, la dixième enregistrée en RDC, s’était déclarée en août 2018 dans l’est du pays. Elle s’est officiellement achevée en juin 2020, avec un bilan de 3 481 cas et 2 299 décès, selon l’OMS. La onzième épidémie en RDC, qui a causé la mort de 55 personnes sur 130 cas recensés dans la province de l’Équateur (Nord-Ouest), a été déclarée finie le 18 novembre dernier. Mais Kinshasa a annoncé le 7 février une nouvelle « résurgence » de la maladie dans l’est du pays, où l’OMS a dépêché une équipe d’épidémiologistes et se prépare à une campagne de vaccination dans la zone touchée. Au 10 février, les autorités congolaises avaient enregistré le décès dû à cette nouvelle vague d’Ebola de deux agricultrices dans la province du Nord-Kivu.

Laisser un commentaire

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :