Actualités

« Les 46 militaires Ivoiriens seront libérés la semaine prochaine, faute de quoi le Mali va subir de nouvelles sanctions » – Said Penda


Les 46 militaires Ivoiriens seront libérés la semaine prochaine, faute de quoi le Mali va subir de nouvelles sanctions de la CEDEAO encore plus dures que l’embargo levé récemment.

A l’issue du sommet de la CEDEAO tenu à New York, la Communauté « condamne avec fermeté, l’incarcération continue des soldats ivoiriens » et « dénonce le chantage exercé par les autorités maliennes dans cette affaire ».

Selon mes sources à la CEDEAO, c’est un message de fermeté que les trois Chefs d’Etats –Macky Sall, Akufo-Addo et Faure Gnassingbé- qui se rendront à Bamako mardi, vont transmettre à assimi goïta.

Une nouvelle fois, le Mali sera humilié, puisque la junte n’aura d’autres choix que d’obéir. On aurait pourtant pu faire l’économie de cette énième honte au pays en libérant les soldats Ivoiriens au moment où de nombreuses délégations défilaient au Mali pour supplier les soudards de Bamako de se montrer raisonnables.

Nous apprenons par ailleurs que la nouvelle propagande des colonels maliens affirme qu’il n’y a que trois Ivoiriens parmi les militaires pris en otage, le reste étant des Libériens.

« Qu’ils nous rendent donc nos Libériens, puisque nous reconnaissons que ce sont nos hommes, a répondu, ironique, un officiel Ivoirien que j’ai interrogé, avant d’éclater de rire.

Le drame, c’est qu’il se trouve des Maliens visiblement sensés pour croire à ces balivernes de leurs autorités. La propagande a réellement abêti une partie des Maliens. Et c’est vraiment triste. Ce qui est vrai, est vrai !





Source link

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :