improve alexa rank improve alexa rank
Actualités, Dans nos sociétés, Politique

Massacre de Duékoué : La question directe d’Amadé Ouéremi au juge

Massacre de Duékoué : La question directe d’Amadé Ouéremi au juge

Le procès du massacre de Duékoué dans lequel est poursuivi l’ex-seigneur de guerre du mont Péko, Amadé Ouédraogo Remi dit Amadé ouéremi est entré ce mercredi 14 avril 2021, dans sa troisième semaine. Mais les jours passent et le principal accusé ne modifie pas sa ligne de défense. En effet depuis l’ouverture du procès, il a toujours dit qu’il agissait sous les ordres d’abord d’un certain Coulibaly de Kouibly, puis de l’ex-commandant de la zone ouest de la rébellion des forces dites nouvelles.

Les questions-réponses étaient encore ce mercredi 14 avril au rendez-vous au tribunal d’Abidjan. Acculé dans son dernier retranchement face au rouleau compresseur des questions du juge et de l’accusation, selon un témoin, le prévenu a posé cette question au juge : pensez-vous que moi seul je peux tuer toutes ces personnes-là ?  Bien sûr qu’il n’aura pas de réponse, mais le juge n’est pas dupe. Il sait qu’Amadé Ouéremi était chef d’une milice lourdement armée dont il répond les actes. Mais si on gratte le vernis, on s’aperçoit que le prévenu, quoiqu’on pense de sa ligne de défense est habile. Il s’accroche à sa ligne de faire comparaitre ceux qui lui donnaient les ordres pour ne pas couler seul. Malheureusement les faits sont contre lui, les preuves contre les exécutions sommaires de sa bande ont été documentées par les ong comme human rigths watch, dans leur rapport de 2010/2011.On se souvient qu’à la question du juge. « Qui a donné l’ordre d’attaquer Carrefour ? », « C’est Losseni Fofana », répond Amadé Ouérémi, incriminant le colonel de l’armée ivoirienne. Mais  un des chefs rebelles au moment des faits.  « Il (Amadé) dit que depuis l’ouverture du procès, il a toujours dit au Tribunal qu’il agissait sous les ordres de certaines personnes au moment des faits. Mais, il dit ne pas comprendre pourquoi il est le seul qui est accablé par les témoins. Il souhaiterait que vous lui permettiez de citer des noms», avait déclaré son avocate. A savoir  Losseni Fofana, Koné Daouda et un certain Coulibaly de Kouibly.

Laisser un commentaire

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :