Avis de décès

Mort d’Amadou Soumahoro: Mabri Toikeusse salue la mémoire de l’homme d’Etat


Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire s’est éteint ce samedi à Abidjan, a annoncé le chef  de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, sur ses réseaux sociaux ce samedi soir.

Après les décès des Premiers ministres Amadou Gon Coulibaly en juillet 2020 et Hamed Bakayoko en mars 2021, la Côte d’Ivoire perd encore un de ses illustres autres fils. Un coup dur pour le président de la République, Alassane Ouattara, durement éprouvé par ces nombreux décès.

L’une des premières personnalités à réagir suite à ce décès, Dr Abdallah Mabri Toikeusse (ATM) exprimé une grande douleur, avant de présenter mes condoléances les plus attristées à toute la République.

“J’ai appris avec tristesse le rappel à Dieu du Président de l’Assemblée Nationale, Amadou SOUMAHORO.

LIRE AUSSI: Décès d’Amadou Soumahoro, Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire ce samedi

En ce moment de grande douleur, je présente mes condoléances les plus attristées à toute la République, particulièrement à la Représentation Nationale, au peuple du Worodougou, à son épouse, à sa famille biologique ainsi qu’à tous ses proches.

Qu’Allah accepte son âme. 

« Toute âme goûtera la mort…… »

Coran: S3 V185

Inna lilahi wa ina ilehi radjioune”, lit-on sur le mur Facebook du président de l’UDPCI.

Quelques minutes plus tôt, c’était le président Alassane qui officialise l’annonce du décès de l’illustre disparu, suite à une longue maladie.

“Mes chers compatriotes, j’ai la profonde douleur de vous annoncer le décès, ce samedi 7 mai 2022, du Président de l’Assemblée Nationale, mon jeune frère, Amadou Soumahoro. 

Je rends hommage à un grand homme d’Etat, dont l’engagement et le parcours politique ont marqué notre pays. La Côte d’Ivoire perd un valeureux fils, un homme de conviction et de devoir. Je perds un fidèle compagnon, un ami loyal et dévoué”, avait rapporté le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Le dernier message du chef de la chambre basse du Parlement sur sa page Facebook remonte au 2 mai, à l’occasion de la fête du Ramadan 2022.

“Je souhaite en ce jour béni de l’Aïd el-Fitr, que les privations, prières et partages de ce mois de Ramadan soient acceptés par le Très-Haut.

Que toute la Côte d’Ivoire bénéficie des grâces qui en découleront !”, avait-il écrit.

Né le 31 octobre 1953 à Séguéla dans la région du Worodougou, il est mort à l’âge de 69 ans.

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!





Source link

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :