Autres catégories

Présidentielle 2025 : Le porte-parole du PDCI fait des révélations qui en disent long sur Bédié


Visiblement, les ambitions politiques du président du Pdci-Rda, celles d’occuper encore une fois le fauteuil présidentiel sont toujours d’actualité.

Henri Konan Bédié pourrait être candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2025, au lieu de laisser la place à la jeune génération. Voici les révélations de Dr Bredoumy Soumaïla, porte-parole du Pdci-Rda

Les élections municipales de 2023 et présidentielles de 2025 donnent du travail aux partis politiques en Côte d’Ivoire. Tous voudraient conquérir grand nombre de potentiels votant, dans le but de gagner les élections à venir. Dans cette lancée, les responsables du Pdci-Rda continuent de parcourir le pays pour préparer le prochain congrès de leur formation politique. Partout où ils arrivent, ils invitent les militants à plébisciter le président Henri Konan Bédié lors du prochain congrès du parti.

Toutefois, Dr Bredoumy Soumaïla, sur le plateau d’une chaîne de télévision a laissé entendre que le président Bédié pourrait ne pas être candidat à l’élection présidentielle de 2025 si, à l’issue du congrès, le Pdci arrive à trouver un candidat charismatique, capable de faire gagner ce parti fondé par Félix Houphouët-Boigny. Dans le cas contraire, précise, c’est Henri Konan Bédié, lui-même qui sera le candidat du parti.

« Le président Bédié a déjà passé le témoin. Moi je parle en tant que porte-parole du Pdci-Rda. Mais en fonction de l’adversaire qui sera-là, nous verrons le candidat qu’il faut en 2025. Nous allons bientôt au congrès pour confirmer le président Bédié qui va rester pour gérer le Pdci-Rda. Nous allons nous organiser pour les élections en 2023 et 2025. Et pour choisir un candidat, il faut aller à la convention. Si les conditions n’ont pas évolué et qu’il faut que ce soit le président Bédié qui aille, il ira » a déclaré le porte-parole Dr Bredoumy.

Publicité

LIRE AUSSI: Camille Makosso « fouille » les parties intimes d’une fidèle, la toile scandalisée

Publicité

Il faut savoir que l’attitude du président Henri Konan Bédié rappelle celle du président Alassane Ouattara qui disait en mars 2020 ne pas être candidat à la présidentielle de 2020. Il avait même désigné l’ancien Premier Ministre Gon Coulibaly comme le candidat du RHDP. Bédié ne ferait-il donc pas confiance à la jeune génération de son parti ?

LIRE AUSSI: Découvrons Patmos Dieudonné, l’homme qui se présente comme l’incarnation de Dieu

Moins de trois (3) mois avant le scrutin, le premier ministre Amadou Gon Coulibaly décède et le président Ouattara, qui avait annoncé ne pas se représenter, au lieu de désigner un autre candidat s’est porté lui-même candidat. Il a prétexté d’un « cas de force majeure ». Voilà que comme lui, Bédié qui dit ne pas vouloir se présenter peut revenir sur sa décision au cas où son parti, le PDCI ne présente pas de candidat charismatique. Est-ce à dire que la jeune génération du PDCI incarnée par Jean-Louis Billon et autres, n’est-elle pas capable de gagner une élection en Côte d’Ivoire ? .

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :