Actualités

Revue de presse ivoirienne du 10 octobre 2022: Billon en route pour la présidentielle de 2025, un 2e mandat de la 3eme République  pour Ouattara


Revue de presse ivoirienne du 10 octobre 2022. L’affaire des 46 soldats incarcérés au Mali et la carte de la CMU barrent à la Une.

“Nous aurons bientôt un heureux aboutissement”, titre Le Matin concernant l’affaire des 46 soldats détenus au Mali, indiquant par ailleurs que le « PDCI est en guerre avec la CMU ».

Le Quotidien d’Abidjan publie en Une un dossier qui relate tout sur le grand fossé entre l’AMU et la CMU. Il met également en relief comment le pays a dénaturé ce noble projet de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo.

Le Temps barre à sa Une un dossier sur l’affaire des 46 soldats détenus au Mali et revient sur le processus du blocage électoral: “le PPA-CI : il est inconcevable que nous soyons exclus de la CEI”.

Toujours dans le même ton, Le Jour Plus relate “Ce que Ouattara et Faure Gnassingbé ont décidé”.

LIRE AUSSI: « Révolutions africaines » – Venance Konan

De son côté, L’Avenir croit savoir la vérité sur la situation des 46 soldats ivoiriens et d’ajouter que « l’action diplomatique s’accélère ».

Le Patriote, quant à lui, rassure en notant « les choses évoluent bien ».

En visite de travail et d’amitié à Abidjan, le président de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Umaro Sissoco Embalo, a fait savoir au président de la République, Alassane Ouattara, qu’il est suis venu l’informer du report du sommet de la CEDEAO, rapporte L’Essor.

“Soro Fara fait d’importantes révélations”, relève L’Expression, soulignant que le président de la République, Alassane Ouattara, sollicite l’apport des guides réligieux concernant l’affaire des 46 soldats déténus au Mali lors de la célébration du Maoulid.

Selon Le Sursaut, il faut un 2e mandat de la 3eme République  au Président Ouattara.

LIRE AUSSI: Libération soldats ivoiriens détenus au Mali : dernière ligne droite des négociations

Pour sa part, L’Inter annonce le malaise du PDCI-RDA, suite au 14e bureau politique. Il relate aussi les confidences sur l’absence de certains cadres à Daoukro.

Quelque “1.115 délégués syndicaux célèbrent Ouattara ! tout sur leur AG conjointe du samedi”, lance Le Rassemblement, ajoutant: « “PDCI, Daoukro”, incertitude totale au sein du vieux parti ».

Dernière Heure se demande pourquoi la candidature de l’ex-président ivoirien, Henri Konan Bédié, est démocratique.

LIRE AUSSI: « Pour faire la politique en Afrique, il faut avoir le courage de tuer, de bâillonner, de n’avoir aucune émotion » – Vincent Toh Bi

“Il y a de la compétence et de la valeur dans l’entourage de Soro”, fait savoir Nouvelle Génération qui met également l’accent sur la candidature de Jean Louis Billon pour les élections présidentielles de 2025.

Dans la même dynamique, le quotidien Notre Voie cite les propos de Jean Louis Billon selon lesquels ” le PDCI aura du mal à ne pas me choisir en 2025″.





Source link

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :