Autres catégories

Russie : une étudiante africaine arrêtée pour avoir dansé devant un monument aux morts


Lorsque vous séjournez dans un pays, il vous faut vous imprégner des rites au risque de vivre des situations comme notre compatriote en Russie.

En effet, la jeune femme noire a été mise aux arrêts pour avoir twerker devant un monument aux morts de la seconde guerre mondiale. Au demeurant, le twerk est une sorte de danse sensuelle qui consiste à remuer le postérieur. Les autorités ont considéré cet acte comme faire  »l’apologie du nazisme ».

L’étudiante se nomme Rebecca Ziba, elle est de nationalité zambienne et âgée de 21 ans . L’infortunée a été arrêtée après avoir publié une vidéo d’elle sur Instagram. Dans les images devenues virales sur la toile, on pouvait la voir danser à côté d’un mémorial de la Seconde Guerre mondiale à Khanty-Mansiysk. Les enquêteurs russes ont décrit ses actions comme « obscènes » et « insultantes » et l’ont inculpée en vertu de la partie 4 de l’art. 354.1 du Code pénal, qui accuse une personne de « faire la promotion du nazisme ». C’est justement pour soit disant dénazifier l’Ukraine que Vladimir Poutine a envahi le pays. C’est dire combien de fois ce sujet est  »sacré » en Russie.

LIRE AUSSI: Nouveau gouvernement ivoirien: ce qu’il faut savoir sur la nouvelle ministre de la Culture

Rebecca Ziba a reconnu les faits et présenté ses excuses au peuple russe. Toutefois, elle encourt jusqu’à trois ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 3 millions de roubles (34 430 €) si elle est reconnue coupable d’avoir « profané un symbole de la gloire militaire russe ».

Publicité

Publicité

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :