Autres catégories

Scandale des influenceuses « Porta Potty » : voir Dubaï et mourir


Une chanteuse ivoirienne bien connue (actuellement convertie au christianisme) a fait une déclaration hallucinante, il y a une dizaine d’années.

L’affaire avait secoué le tout Abidjan et fait la Une des journaux people. C’est le magazine Top Visages, dans lequel elle s’était exprimée, qui était à l’origine du scoop.

La jeune femme en question, une figure de proue du coupé-décalé, était mariée traditionnellement. Les images inédites avaient même été diffusées par Top Visages. Puis, quelques mois après ces noces, elle annonce dans une interview exclusive au magazine avoir quitté son homme. La raison, ce dernier lui aurait proposé un jour, pendant l’amour, de déféquer sur son corps (à elle). Une sorte de fantasme qu’il voulait assouvir, selon lui.

Choquée et traumatisée par cette demande insistante, la chanteuse a soupçonné une affaire pas très catholique. Elle a eu peur pour sa vie. Et cette histoire fut à l’origine de leur séparation. Aujourd’hui, la chanteuse est devenue une chrétienne fervente, pendant que l’homme vaque librement à ses occupations. Au cours de ses témoignages, la jeune femme n’hésite pas à exhorter la gent féminine à la prudence, surtout dans le milieu people. Car elle-même affirme avoir succombé à des tentations moyennant de l’argent. Toutes choses qu’elle dit regretter.

Tout ceci pour dire que l’affaire convenue d’appeler désormais « Dubaï Porta Potty » (qui défraie la chronique depuis quelques jours) n’est que la face visible de la lune. Soyez-en sûr, ce genre de pratiques aux antipodes du bons sens et de la morale ne datent pas d’aujourd’hui. Les réseaux sociaux ont eu l’avantage d’amplifier les faits, en montrant des images que les personnes sensibles ont du mal à supporter. Surtout, lorsqu’on n’y est pas préparé mentalement. Bien sûr, ça choque !

Publicité

LIRE AUSSI: Idriss Diallo : « J’insiste sur le fait que je souhaite être un président d’ouverture avec Drogba »

Publicité

Hélas, c’est le monde dans lequel nous vivons. Un monde où l’argent est roi, c’est connu. Devant les billets de banque, la vérité se tait. La morale se voile le visage. L’argent n’a pas d’odeur, nous dit-on… Vraiment ?

Entre nous, à quoi servirait-il à un homme de gagner le monde s’il perd son âme ? Cette question lancinante fut posée un jour par Jésus à son auditoire, après avoir observé leur façon de vivre. Depuis des générations, l’argent a aveuglé le monde. Chacun veut posséder le maximum. C’est un secret de polichinelle que des personnes ont vendu leur âme au diable, peu importe les conséquences. Pourvu qu’ils aient de l’argent ou qu’ils aient l’apparence de riches. En effet, ce n’est qu’en apparence parfois.

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :