Autres catégories

Suspension définitive de RFI et France 24: Macron interpelle Goïta


La France a contesté ce jeudi, la suspension définitive de RFI et France24 décidée par les autorités maliennes dans la soirée du mercredi 27 avril 2022.

Mercredi, la Haute Autorité de Communication (HAC) malienne, a retiré définitivement l’autorisation d’établissement de RFI et France24 au Mali. Pour la France, cette décision des autorités maliennes présidées par le lieutenant-colonel Assimi Goïta, est une violation flagrante de la « liberté d’expression ».

« Il s’agit d’une grave atteinte à la liberté de la presse et à la liberté d’expression, dans un contexte de tentatives répétées de manipulation de l’information au Mali. Ces chaînes diffusent leurs programmes dans le plein respect des principes d’intégrité, d’impartialité et d’indépendance », a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Dans le document, la France a appelé le clan Goïta, à « reconsidérer » sa « décision « . Mercredi, France Médias Monde a contesté la décision de la HAC malienne, indiquant qu’il utilisera toutes les autres voies de recours possibles.

LIRE AUSSI: Suspension définitive de Rfi et France 24 au Mali: Nathalie Yamb réagit

Publicité

Aux dernières nouvelles, Reporters Sans Frontières qui proteste également contre la mesure malienne, a annoncé ce jeudi, avoir rétabli RFI et France24 au Mali, « en créant une copie miroir permettant d’échapper à la censure (…) ».

Publicité

Les autorités maliennes avaient suspendu RFI et France24 depuis le 17 mars 2022, pour accusations de diffusion de fausses informations et de désinformations.

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :