Autres catégories

Un 2e Terminal au Port d’Abidjan : La Côte d’Ivoire veut être la plaque tournante du commerce extérieur dans la sous-région


En se dotant d’un 2ème Terminal, la Côte d’Ivoire entend se positionner comme la plaque tournante du commerce extérieur dans la sous-région
En 2015, la direction générale du Port autonome d’Abidjan lançait la construction d’un deuxième terminal à conteneurs (Tc2). L’objectif affiché selon le Directeur général Hien Yacouba Sié est de permettre au Port d’Abidjan d’accueillir les plus grands navires porte-conteneurs. Et cela, pour augmenter sa capacité de traitement de conteneurs.

La mise en service de ce second Terminal à Conteneurs au port d’Abidjan est annoncée pour novembre 2022. Ce terminal permettra de soutenir avec plus de dynamisme le développement économique de la Côte d’Ivoire. Aussi contribuera-t-elle à consolider le positionnement de celui-ci, en tant que plaque tournante du commerce extérieur dans notre sous-région.

Pour l’autorité portuaire, il s’agit, à travers ce projet, renforcer la capacité d’accueil et de compenser celle du premier terminal à conteneurs. Arrivé à sa saturation, il était impérieux pour l’autorité portuaire de répondre indique une note de presse, aux besoins croissants du trafic conteneurs mondial.

En octobre 2020, débute la seconde étape où il s’est agi de concevoir les superstructures visant à doter ce nouveau terminal en équipements. La première phase du projet s’est achevé avec la réalisation des infrastructures.

Après quoi, le défi de réaliser un deuxième terminal à conteneurs au port d’Abidjan est aujourd’hui sur le point d’être relevé. Le Port autonome d’Abidjan deviendra ainsi, un hub port incontournable sur la côte ouest-africaine.

C’est pour concrétiser cette vision que six (6) portiques de quai et sept (7) portiques de parc, réceptionnés le 18 août 2022 ont été installés. Boostant ainsi l’avancée des travaux sur le second terminal à conteneurs du port d’Abidjan.

Il faut noter que ces nouveaux équipements ultra-modernes vont ainsi permettre d’améliorer la productivité du port d’Abidjan, de renforcer les cadences de livraison, de réduire les délais de traitement des marchandises et de contribuer à dynamiser davantage les échanges commerciaux en Afrique de l’Ouest. La livraison de ces engins, qui intervient après le débarquement, il y a quelques mois, de plusieurs tracteurs électriques et de 6 portiques RTG, ce terminal, devrait disposer à sa mise en service total de 6 portiques de Quai, 13 RTG et de 36 tracteurs.

Il faut signaler que d’un coût évalué à 400 millions d’euros, ce terminal constitue un investissement sur lequel misent les autorités en charge du port d’Abidjan pour accroitre significativement son trafic. Abidjan pourrait ainsi accueillir des porte-conteneurs de 3e génération pouvant valoir au moins14 000 d’EVP de capacité, avec un tirant d’eau de 16 m.











Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic