Autres catégories

Un « chef de secte » dont les fidèles mangent son ca.ca arrêté ; 11 cadavres cachés chez lui ! (Photos)


En Thaïlande, la police a interpelé un chef de secte dont les partisans « ont mangé ses déchets corporels ». Suite à l’arrestation, les enquêteurs auraient retrouvé 11 cadavres chez lui.

Les faits se sont déroulés au milieu de la jungle dans la province thaïlandaise de Chaiyaphum. En effet, c’est à cet endroit que se situait le domicile de Tawee Nanlan, saisi ce 8 mai par la police du pays. Surnommé le «père de toute religion», l’homme de 74 ans aurait forcé ses partisans à boire son urine et à manger ses excréments.

La descente des forces de l’ordre est intervenue après que Khun Jenjira, 53 ans, de la province de Khon Kaen, a déclaré à la police que sa mère de 80 ans séjournait à la résidence et n’était pas autorisée à rentrer chez elle pour lui rendre visite.

LIRE AUSSI: Humiliée et huée en pleine rue, Eudoxie Yao prend une importante décision

Le mis en cause a été rapidement arrêté par des agents qui ont découvert chez lui 11 cadavres, dont cinq cercueils à l’extérieur de l’abri, avec l’un contenant un enfant mort. Après avoir été placé en garde à vue pour être interrogé par les enquêteurs, Nanlan a déclaré : « Je n’ai forcé personne à rester ici ou à faire quoi que ce soit qu’il ne voulait pas. »

Publicité

Publicité

Le colonel de police Wattanachai Chantthathum a révélé que les officiers ont déjà confirmé qu’il y a 11 corps sur les lieux. Mais en plus de prétendre que ses fidèles consommaient ses déchets par choix, Nanlan a déclaré qu’il avait stocké les corps afin d’aider leurs esprits à retourner au paradis, qui était soutenu par l’un de ses partisans, nommé Mana.

LIRE AUSSI: Affaire « Dubaï Porta Potty » : La Miss Cameroun 2022 s’en mêle

Pour sa part, le gouverneur de la province de Chaiyaphum, Kraisorn Kongchalad, a expliqué que les autorités avaient été choquées après avoir reçu des détails sur la secte.

« La police de la région prendra des mesures conformément à la loi. Les agents saisiront les 11 corps pour pratiquer une autopsie et trouver la cause du décès. Je ne savais pas qu’il y avait dans cette région une secte de méditation aussi étrange. Le chef de la secte sera poursuivi s’il est reconnu coupable d’un crime. », a déclaré l’autorité.

 

Publicité



Lien de la source

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :