Actualités

VIH/sida : Africa Transtour s’engage à soutenir l’Etat pour la cause des enfants


Africa Transtour s’est engagée à soutenir le Programme national de prise en charge des orphelins et autres enfants rendus vulnérables du fait du VIH/sida (PN-OEV).

C’est engagement a été concrétisé, jeudi 22 septembre 2022, à Abidjan, par une signature de convention de partenariat entre le PN-OEV, structure sous tutelle du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et Africa Transtour.

Ont paraphrasé cette convention de partenariat, la directrice coordonnatrice du PN-OEV, Dr Kouassi Flore Lago et la directrice générale d’Afrika Transtour, Magnatié Bamba, sous le regard du directeur de cabinet du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Moussa Diarrassouba, au cabinet de la ministre sis au Plateau.Cette signature de convention s’est tenue en prélude à l’organisation du dîner gala de plaidoyer en vue de la collecte de fonds au profit des enfants rendus vulnérables du fait du VIH/sida et leurs familles, prévu le 03 décembre 2022, au Sofitel Hôtel Ivoire Abidjan

.De part ce partenariat, « les équipes des départements Intermédiation d’affaires et Communication événementiel d’Afrika Transtour accompagneront le ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, à travers le PN-OEV, dans la mobilisation de ressources au profit des Orphelins et autres enfants rendus vulnérables du fait du VIH/SIDA et l’organisation d’un diner gala caritatif », a déclaré Mme Bamba.

Elle a saisi l’occasion pour saluer la vision et le leadership de la ministre Nasseneba Touré qui a développé une stratégie innovante afin de mobiliser des moyens additionnels pour associer le secteur privé en accompagnement des actions de l’Etat en faveur des enfants vulnérables du fait du VIH-SIDA.

La directrice coordonnatrice du PN-OEV a salué ce partenariat avec Afrika Transtour qui répond à une volonté de la ministre de mobiliser les ressources en complément de ceux de l’Etat et des partenaires au développement dans la lutte contre le VIH/SIDA. C’est une cause noble, s’est exclamé Dr Kouassi Flore Lago.

Conscient des dégâts engendrés par cette pandémie sur la population ivoirienne, l’Etat, en plus de la prise en charge médicale, a décidé de confier la prise en charge communautaire au ministère de la Famille, a indiqué le directeur de cabinet. Plusieurs centaines d’enfants ont été pris en charge et continuent de l’être, a souligné Moussa Diarrassouba qui présidait la cérémonie, au nom de la ministre Nasseneba Touré.Il s’est engagé à une prise en charge totale de cinq enfants vulnérables du fait du VIH/sida et a instruit les différents directeurs techniques à faire de même pour deux enfants chacun.Avec une prévalence de 2.7 selon l’ONUSIDA 2020, la Côte d’Ivoire fait partie des pays les plus touchés par la pandémie du VIH et du sida en Afrique de l’Ouest. Près de 476 391 enfants sont orphelins ou rendus vulnérables du fait de cette pandémie (PN-OEV 2016).Pour apporter une riposte adéquate à une telle « crise sociale », le gouvernement ivoirien a mis en place le PN-OEV, en 2003, à travers le ministère en charge des Affaires sociales d’alors, aujourd’hui sous tutelle du ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfant.





Source link

improve alexa rank improve alexa rank Buy Website Traffic Increase Alexa Rank improve alexa rank Buy Website Traffic Buy Website Traffic
%d blogueurs aiment cette page :