improve alexa rank improve alexa rank
Autres catégories

Wozo Vacances 2021: Vaste mafia?

Alors que l’émission de vacances dévolue aux tout-petits bat son plein, un courrier, dont l’auteur a requis l’anonymat, dévoile une vaste mafia sur fond de chantage au sein de l’organisation de ce programme produit par la chaîne publique nationale ivoirienne la RTI.

Une vue du palais de la culture/@RTI Facebook

La rédaction vous publie le courrier tel que reçu.

En plus de trois décennies d’existence, Wozo Vacances s’est imposée comme l’une des meilleures émissions de vacances en Côte d’Ivoire et fait aussi le bonheur de millions d’enfants à travers le monde via les bouquets existant. Notre pays peut en être fier. Sauf qu’aujourd’hui, nous avons moins de raisons d’en être fiers qu’avant. La magie a perdu de sa superbe. C’est une triste réalité qui sévit désormais chez ce « rêve d’enfant ». Aujourd’hui, je souhaiterais partager avec vous le calvaire qui prévaut dans les arcanes de cette émission et dévoiler ce que subissent les groupes qui y participent dans les coulisses. « QUAND TROP DEVIENT TROP, IL FAUT UN CHANGEMENT ». Je suis la présidente d’un groupe ayant pris part à Wozo Vacances cette année. Permettez-moi s’il vous plaît de tout vous dire sur cette supercherie qui bat son plein. La veille de la manche éliminatoire où nous avons été sortis, je reçois un coup de fil d’un membre de l’équipe de production de Wozo m’informant de la conduite à tenir et à qui il faut verser l’argent. Je donne mon OK. Nous avons convenu d’un rendez-vous à Yopougon. Au cours de nos échanges, il m’a été demandé le paiement de la somme de 700 000 Francs CFA, puis de 600 000 Francs CFA. J’ai dit clairement que je ne suis pas en mesure de le faire. Après notre rencontre, j’ai fait une crise d’asthme et j’ai été hospitalisée. Mon téléphone crépita et lorsque l’un de mes collaborateurs qui avait mon portable décrocha, c’était mon interlocuteur de la journée au bout du fil qui venait aux nouvelles par rapport aux 600 000 FCFA. Et le lendemain, comme il me l’avait clairement indiqué, nous étions éliminés.

En effet, depuis quelques années, l’émission Wozo Vacances a pris une autre tournure. Toute l’équipe de production, la régie et les équipes travaillant sur l’émission des enfants sont impliqués dans une véritable cabale. On marchande tout. L’argent prime sur le mérite, et la plus haute marche du podium revient au plus offrant. Qui offre le plus d’argent aux organisateurs a le droit d’espérer remporter la victoire. Le jury désigné à chaque étape de Wozo Vacances fait le jeu et est informé de tout le schéma mis en place. La machine se met en place dès les présélections. Il faut payer entre 700 000 Francs CFA et 1 million de Francs CFA minimum pour être qualifié pour les manches éliminatoires. Ce n’est pas tout : même le règlement intérieur de Wozo Vacances est foulé au pied. Pourquoi je le dis ?
Le règlement intérieur que chaque groupe a droit à 50 tickets qui lui sont réservés, et avec la possibilité pour chaque formation de se procurer des tickets supplémentaires. Le prix du ticket pour les manches éliminatoires par exemple est de 2000 FCFA. Pour 50 tickets, il faut débourser la somme de 100 000 FCFA. Mais que se passe-t-il dans les faits en ce qui concerne ce point ?

L’équipe de Wozo Vacances refuse de donner à temps les tickets aux groupes qui ne respectent pas partiellement ou totalement le schéma qu’elle a élaboré. On fait passer les billets dans un réseau parallèle de vente constitué de revendeurs qui sont leurs complices, et les tickets sont vendus trois fois plus. Des menaces sont proférées à l’encontre de celles et ceux qui font savoir leur mécontentement : « Si vous en parlez, on vous remarquera. Vous ne participerez plus à Wozo Vacances tant que nous serons là.
2000 FCFA, les tickets sont vendus trois fois plus par des revendeurs qui sont alimentés en billetterie par les organisateurs.

Nous déboursons beaucoup d’argent pour héberger, nourrir et soigner les tout-petits durant tout le temps que dure la campagne Wozo, et cela dans le seul but de les égayer. Nous sommes des mécènes qui prenons sur nous la responsabilité de le faire et à nos propres frais. L’esprit de Wozo Vacances a été violé. Je suis convaincue que beaucoup de groupes qui ont vécu cette injustice ont bien envie de la dénoncer, mais ne le font pas par peur de subir des représailles. Il est temps de lever le voile sur ce schéma odieux qui n’honore pas la Côte d’Ivoire. Parlons ! J’ai fait ma part.

Je vous remercie.

L’article Wozo Vacances 2021: Vaste mafia? est apparu en premier sur First Magazine.

improve alexa rank
%d blogueurs aiment cette page :